Vanguard-TV-3

Vanguard TV3, est le premier essai des Etats-Unis de lancement d'un satellite sur orbite terrestre, dans le cadre de l'année géophysique internationale. Son échec au lancement, diffusé en direct devant les caméras du monde entier et peu de temps après la réussite soviétique de Spoutnik 1, lui vaut dans les médias américains divers surnoms tels que Flopnik et Kaputnik.

Le satellite, est une sphère d'aluminium de 1,36 kg et de 15,2 cm de diamètre. Il contient un émetteur branché sur une batterie au mercure et un deuxième émetteur branché sur six piles solaires montées sur le corps du satellite, six antennes courtes son montées également sur le corps du satéllite.

Le satellite comporte également deux thermo-résistances pour mesurer les températures intérieures du satéllite, afin de tester l'efficacité de la protection thermique.

Ce petit satellite devait permettre de tester les capacités de lancement d'un lanceur à trois étages et d'étudier les effets de l'environnement sur un satellite et ses systèmes embarqués en orbite terrestre. Il devait également être utilisé pour obtenir des données sur le globe terrestre.

Au lancement, le premier étage s’allume et la fusée commence à s’élever. aprés deux secondes, la fusée perd de la poussée et commence à retomber en penchant vers l’arrière. Touchant violemment la rampe de lancement, les réservoirs de carburant se rompent et explosent, détruisant la fusée et endommageant la rampe de lancement.

La cause de l’accident n'a jamais été déterminée, une fuite de carburant entre le réservoir et le moteur ? une baisse de pression dans le réservoir ?

Echec de la mission.